750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 16:42

Ceux qui me connaissent le savent, mais pour tous ceux qui ne me connaissent pas encore : mes origines sont pour moitié au sud, direction l'Espagne, et plus précisément Majorque.
Tous les souvenirs de vacances que je garde de mon enfance sont liés à cette île des Baléares, aux odeurs qui se dégageaient de la cuisine de ma grand-mère, aux odeurs mêlées du marché couvert de Palma où maman nous emmenait quand elle voulait nous préparer la paella.
Etonnamment, la paella n'a jamais été l'affaire de ma grand-mère : c'était celle de mon grand-père, pour qui c'était la seule occasion d'investir la cuisine.
Et puis le temps passant, il a compris qu'il était temps de la transmettre, sa recette, et c'est maman qu'il a choisie.
Cette paella, je l'affectionne tout particulièrement, d'abord parce qu'elle est délicieuse !!, mais aussi parce que mes papilles me ramènent alors instantanément 20 ans en arrière, aux dimanches en famille, aux déjeuners dans les criques de l'Arenal après que la paella ait été préparée sur un feu de bois sur les rochers, bref à tous ces moments de bonheur absolu.
Hugo a eu 18 ans au début du mois, et maman lui  - nous - a fait le cadeau de nous en préparer une.
Je vous la fais partager aujourd'hui, et comme dit maman, c'est un secret de famille qui n'en sera bientôt plus un ! ;-)

Pour 8 personnes

  • 3 gousses d'ail + 1 ou 2 pour la paellera (vous savez, cette grande poêle dans laquelle on la prépare)
  • 8 calamars moyens
  • 8 grosses gambas
  • 32 crevettes moyennes
  • 1,500 kg de moules (grosses de préférence, de belles moules d'Espagne quoi !)
  • 1 lapin
  • 2 gros poivrons verts
  • 1 petite boîte (200g) de petits pois
  • 1 boîte de poivrons rouges
  • 1 kg de riz rond ( riz "bomba")
  • de l'huile d'olive
  • 1 sachet d'épices (dont safran) pour paella
  • sel et poivre
  • 4 citrons
  • 2 L d'eau très chaude

Préparez tous les ingrédients :

Nettoyer les calamars, coupez les poches en anneaux et les tentacules en morceaux.

Lavez gambas et crevettes, enlevez les longues antennes, désagréables à retrouver dans le riz.

Lavez et grattez les moules.

Coupez le lapin en petits morceaux (de la taille d'une grosse prune; veillez à bien retirer les éventuels éclats d'os).
Lavez et coupez les poivrons verts en dés.
Egouttez les petits pois.
Coupez les poivrons rouges en lanières.

Frottez d'ail la paellera.

Faites chauffer un doigt d'huile d'olive avec les 3 gousses d'ail dans leur peau.

Dans l'huile chaude, faites colorer gambas et crevettes, puis réservez-les (jetez les gousses d'ail).

Dans la même huile (c'est ce qui donnera tout son goût au riz), faites revenir le lapin, les poivrons verts et les calamars en remuant régulièrement.
Ajoutez les moules, laissez-les bien s'ouvrir, réservez-en 8 dans leur demi-coquille ainsi que les 8 gambas pour la garniture.
Décoquillez le reste des moules en les remettant au fur et à mesure avec les autres ingrédients qui continuent à mijoter.
Ajoutez les crevettes.
Mouillez largement le tout avec de l'eau très chaude ( gardez-en en réserve pour en rajouter éventuellement pendant la cuisson du riz).
Diluez le sachet d'épices, salez et poivrez.

Les convives doivent être prêts à se mettre à table avant qu'on ne passe à l'étape suivante : une paella n'attend pas !!  C'est le moment de se servir un Cuba Libre (rhum Bacardi, coca, citron et glace).

Répartissez le riz dans la préparation précédente qu'il faut maintenir frémissante pendant toute sa cuisson (20-25 min) .... bon, on a même le temps de se resservir un 2ème Cuba Libre..!
De temps en temps, soulevez délicatement le riz avec une spatule en bois pour qu'il n'accroche pas, et ajoutez de l'eau chaude si nécessaire.
Quand le riz est pratiquement cuit, garnissez en étoile le dessus de la paella avec les gambas, les moules et les lanières de poivron rouge.
Retirez du feu et laissez reposer 5 min avant de servir. ....... non, non, un 3ème Cuba Libre ne serait pas raisonnable !
Présentez les citrons coupés en deux pour ceux qui désirent en presser sur leur riz.

La meilleure cuisson est celle au feu de bois : on prépare au préalable une bonne braise qu'on alimentera régulièrement avec du bois plus menu en évitant les grosses flammes.

Une fois que le contenu de la paellera a été englouti par vos convives, laissez-la tremper pour la nettoyer, ne la grattez surtout pas pour que votre riz n'accroche pas à la prochaine paella.

Pour les plus courageux, ou pour ceux qui veulent vraiiiiiiiiiiiiment être agréables à leurs invités, il existe la paella "del ciego" ( de l'aveugle) ... qui consiste à tout décortiquer avant de servir.
Je trouve pour ma part que cela gâche un peu le plaisir des yeux, et encourage la fainéantise ! ;-)

Bon profit a tots !

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager quelques clichés de vacances à Majorque.

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
c'est vrai qu'elle est bonne ...il y a longtemps j'ai eu la chance de la gouter plusieurs fois...j'en ai l'eau à la bouche ! merci....
Répondre
L
ah les baléares.... superbes photos ! Bienvenue sur la blogosphère culinaire !
Répondre
A
<br /> Merci de m'accueillir sur la blogosphère ! biz<br /> <br /> <br />
M
on a toutes sa façon de cuisiner la paella, la tienne est délicieuse !
Répondre
A
<br /> On dit qu'à chaque région d'Espagne correspond une version différente de la paella.<br /> Je crois bien qu'à chaque amateur correspond une recette ! biz<br /> <br /> <br />
T
Bienvenue à la copine de "Kashyle"! En plus en grande fan de paella, c'est un signe d'arriver sur ce billet ci !
Répondre
A
<br /> Merci pour ton message de bienvenue, et ravie de faire ta connaissance !<br /> <br /> <br />